Saint-Laurent-du-Mottay

L’Histoire en campagne

Au coeur du bocage, la commune déléguée de Saint-Laurent-du-Mottay présente un patrimoine bâti remarquable. Découvrez la salle prévôtale au sein de la Mairie ainsi que la bibliothèque installée dans une église.

bibliothèque de Saint-Laurent-du-Mottay
Découvrez le Mesnil-en-Vallée, Beausse, Botz-en-Mauges et Saint-Laurent-du-Mottay

La paroisse de Saint Laurent du Mottay dépendait du territoire de l’Abbaye de Saint Florent le Vieil et était, en outre, le siège de la Prévôté de l’Abbaye. Le Prévôt tenait des assises régulières dans son hôtel prévôtal. Il était chargé de l’administration des fiefs appartenant aux moines de Saint Florent. Le Prévôt était le Seigneur de la paroisse.

Saint-Laurent-du-Mottay a pour citoyen d’honneur le Général de Gaulle. La commune partage ce privilège avec deux grands villes françaises : Paris et Strasbourg.

Mairie déléguée de Saint-Laurent-du-Mottay

Adresse :
2 rue de la Prévôté
Saint-Laurent-du-Mottay
49410 MAUGES-SUR-LOIRE

Contacts :
02 41 78 53 66
stlaurentdumottay@mauges-sur-loire.fr

Horaires d’ouverture :

Lundi9h00-12h00Fermé
Mardi9h00-12h0014h00-18h00
Mercredi9h00-12h00Fermé
Jeudi9h00-12h0014h00-18h00
Vendredi9h00-12h0014h00-17h00
Samedi9h30-11h30Fermé
DimancheFerméFermé

Galerie photo

Histoire locale

D’après le dictionnaire historique de « Célestin Port », le nom de Saint Laurent du Mottay est dérivé de formes plus anciennes : Sanctus Laurientus de Moteio vers 1041, Ecclesia Sancti Laurentii en 1146 et 1156, Saint Laurent du Motail en 1539, enfin Saint Laurent du Mottay ou du Motay à partir du XVI – XVIIème siècle.

La grande voie romaine de la rive gauche de la Loire coupait l’extrémité nord, se dirigeant du Mesnil à Saint Florent, presque parallèle à la route départementale.
Une autre voie gallo-romaine qui passait par la Marcheboire venant de Saint Florent ainsi que de belles briques romaines sur la ferme du Mottay constituent les vestiges de cette époque sur la commune.

La paroisse de Saint Laurent du Mottay dépendait du territoire de l’Abbaye de Saint Florent le Vieil et était, en outre, le siège de la Prévôté de l’Abbaye. Le Prévôt tenait des assises régulières dans son hôtel prévôtal. Il était chargé de l’administration des fiefs appartenant aux moines de Saint Florent. Le Prévôt était le Seigneur de la paroisse.

En plus de son hôtel et de son pressoir, il possédait la métairie de la Picaudière, les moulins de Deffans, Fromentier et Gabory, des bois, une boire de la Loire dite de Saint Laurent, un îlot dit de la Prévôté sur le Mesnil, un droit de passage en franchise au port d’Ingrandes, la Seigneurie de l’Église et sur la paroisse du Mesnil : la métairie de la Batardière, du moulin de l’Étang et de Cul de Bœuf.

On trouve encore une partie de cette maison prévôtale (aujourd’hui la Mairie) notamment la salle de justice, avec une très belle cheminée sur laquelle, entourée de médaillons sculptés, une scène de l’Annonciation est représentée en relief.
Le plafond est formé de vingt solives cannelées. Au centre, une très belle poutre est ornée de trente médaillons représentant des monstres.

A la révolution, le premier Maire fut François Arcendeau (taillandier) qui resta en fonction de 1789 à 1790. Le 17 février 1791, c’est lui qui racheta, lors de la vente des biens du Clergé, la maison principale et la Closerie de la Prévôté.

Pendant les guerres de Vendée, Saint Laurent du Mottay s’engagea dans l’insurrection catholique comme toute la région, mais il semble que la commune ait été oubliée en 1794 par les colonnes infernales. Ce fut la seule du district à être épargnée.

Partager sur