Exposition “Ce que nous gardons en mémoire après avoir cessé de regarder”, de Jérémy Liron, du 20 juin au 30 Août

©Jérémy_Lirion_paysage_185

Jérémy Liron présentera ses œuvres dans l’ensemble des salles de l’abbaye mauriste de Saint-Florent-le-Vieil. Une déambulation en deux temps attend le visiteur. L’étage, lumineux, avec de grands formats de peinture, dialoguant au rythme du paysage extérieur et intérieur du lieu, et où « l’immense pin qui habite la cour s’est imposé comme motif principal ». Puis aux caves, une « descente qui pourrait se traduire comme une archéologie à travers laquelle c’est sur la mémoire qu’il s’agit de méditer », sera exposée une série de 80 dessins. Ce sont des petits formats sur lesquels on se penche, intitulés les Archives du désastre : « ensemble d’images en forme de témoignages qui peuvent servir d’appui à une mise en perspective de notre propre présent. »

Jérémy Liron conjugue une carrière d’artiste, d’écrivain et d’enseignant. Il est représenté par la Galerie Isabelle Gounod à Paris.

Infos pratiques :

Du samedi 20 juin au dimanche 30 août
Les vendredis, samedis et dimanches de 15h à 18h
Abbaye Mauriste de Saint-Florent-le-Vieil
Entrée libre

Renseignements : 02 85 29 03 47

Partager sur