Saint-Florent-le-Vieil

Petite cité de caractère des bords de Loire

Saint-Florent-le-Vieil, commune déléguée située sur les bords de la Loire, est une petite cité de caractère, de patrimoine et de culture. Elle est, dans l’histoire, reconnue comme un haut lieu des guerres de Vendée.

©D.Drouet - Saint-Florent-le-Vieil et la Loire
©D.Drouet - Saint-Florent-le-Vieil et la Loire au lever du soleil

Découvrez Saint-Florent-le-Vieil, le Marillais et la Chapelle-Saint-Florent

Saint-Florent-le-Vieil est composé de deux agglomérations, Saint-Florent et La Boutouchère, avec une population globale de 2791 habitants, dont 542 à la Boutouchère.
Saint-Florent-le-Vieil est située à peu près à égale distance d’Angers, de Cholet et de Nantes et occupe un site exceptionnel au bord de la Loire, au sommet d’un éperon rocheux dénommé « Mont Glonne »

Saint-Florent-le-Vieil est riche d’histoire et de patrimoine : l’abbaye, l’abbatiale avec le tombeau de Bonchamps, le musée, les remparts, le panorama, la colonne, les chapelles de Mayet, Saint Charles et Saint Sauveur.

C’est aussi une ville dynamique :

  • au niveau économique avec des grandes entreprises de l’agroalimentaire, du bâtiment et une vie artisanale et commerciale dynamique, sans oublier le secteur agricole et viticole. Elle offre également de nombreux services à la population : les écoles (1000 jeunes scolarisés), les services en direction de la petite enfance, de la jeunesse, des familles des personnes âgées.
  • au niveau culturel avec une programmation de qualité sur toute l’année à l’abbaye et la maison Julien Gracq (grand écrivain français originaire de Saint-Florent-le-Vieil).
  • au niveau associatif avec plus d’une quarantaine d’associations dans les domaines sportif, culturel, social et autres

Venez cheminer sur les pentes du Mont Glonne par La garenne et les ruelles, admirer le point de vue sur la vallée de la Loire, emprunter la route de la Loire à vélo. Vous pourrez aussi prendre le temps de séjourner dans les hôtels, en chambres d’hôtes ou au camping pour visiter l’abbaye et son abbatiale du XVIIe siècle, où David d’Angers a immortalisé par sa sculpture monumentale le célèbre geste de paix du Général Bonchamps envers les prisonniers républicains, son musée d’histoires locale et des guerres de Vendée, la maison de Julien Gracq.

Vous pourrez aussi vous promener dans la campagne bocagère, aller au village de la Boutouchère, où vous aurez un superbe point de vue, où vous pourrez aussi déguster chez les viticulteurs des vins de qualité (Muscadet, Rosé de Loire, Gamay, Anjou rouge..) Durant votre séjour vous pourrez aussi déguster les différentes spécialités gastronomiques de notre région.

En vous baladant à Saint-Florent-le-Vieil, vous aurez l’occasion de rencontrer, entre autres, les joueurs du traditionnel jeu de boule de sable ou de faire une balade en bateau sur la Loire.

Mairie déléguée de Saint-Florent-le-Vieil

Adresse :
Place de la Mairie
Saint Florent le Vieil
49410 MAUGES-SUR-LOIRE

Contact :
02 41 72 50 39
stflorentlevieil@mauges-sur-loire.fr

Horaires d’ouverture :

Lundi9h00-12h00Fermé
Mardi9h00-12h0015h00-18h00
Mercredi9h00-12h0015h00-18h00
Jeudi9h00-12h0015h00-18h00
Vendredi9h00-12h0015h00-18h45
SamediFerméFermé
DimancheFerméFermé

Galerie photo

Histoire locale

Saint-Florent-le-Vieil est dans l’histoire reconnu comme l’un des hauts lieux des guerres de Vendée.

La ville tient son nom d’un officier romain converti à la religion catholique qui, après avoir rencontré St Martin à Tours est venu installer son ermitage au Mont Glonne au début du 4e siècle.

L’abbaye bénédictine est fondée au VIIIe siècle et est très influente jusqu’au XVIIe siècle et elle connut le déclin au XVIIIe à la révolution il ne reste plus que 7 moines.

Au IXe siècle, les Vickings établirent leur camp dans l’île Batailleuse aussi Les Moines s’enfuirent vers la bourgogne. (St florent le jeune, Tourneux…)

Saint-Florent-le-Vieil est dans l’histoire reconnu comme l’un des hauts lieux des guerres de Vendée puisque la révolte des paysans y commence le 12 mars 1793 et c’est aussi à St Florent que près de 100 000 vendéens traversèrent la Loire en octobre 1793. Jacques Cathelineau, généralissime de l’armée vendéenne, mourut à St Florent. Son tombeau est dans la chapelle St Charles.

Autre fait remarquable, c’est l’extraordinaire geste de paix du général Bonchamps qui gracia 5000 prisonniers républicains et parmi ces prisonniers était le père de David d’Angers, qui immortalisa ce geste par la sculpture monumentale que vous pouvez voir dans l’église abbatiale.

Partager sur