Abbaye mauriste de Saint-Florent-le-Vieil

Classée aux Monuments Historiques, l’abbaye mauriste du XIVe siècle de Saint-Florent-le-Vieil abrite en son sein des espaces d’exposition uniques. Tout au long de l’année, le service culturel de Mauges-sur-Loire propose une programmation d’expositions d’art contemporain gratuites et des actions de médiation à destination de tous les publics. Des partenariats sont mis en place avec des acteurs culturels locaux ainsi qu’avec le département du Maine-et-Loire, le FRAC des Pays de la Loire, la maison Julien Gracq… visant des projets de qualité avec des artistes plasticiens issus de tous horizons.

©Jérémy_Liron

Jérémy Liron présente ses œuvres dans l’ensemble des salles de l’abbaye mauriste de Saint-Florent-le-Vieil. Une déambulation en deux temps attend le visiteur. L’étage, lumineux, avec de grands formats de peinture, dialoguant au rythme du paysage extérieur et intérieur du lieu, et où « l’immense pin qui habite la cour s’est imposé comme motif principal ». Puis aux caves, une « descente qui pourrait se traduire comme une archéologie à travers laquelle c’est sur la mémoire qu’il s’agit de méditer », sera exposée une série de 80 dessins. Ce sont des petits formats sur lesquels on se penche, intitulés les Archives du désastre : « ensemble d’images en forme de témoignages qui peuvent servir d’appui à une mise en perspective de notre propre présent. »

Jérémy Liron conjugue une carrière d’artiste, d’écrivain et d’enseignant. Il est représenté par la Galerie Isabelle Gounod à Paris.

Chandail_Jeremy_Gobe

Artiste aux gestes guidés par les rencontres, les matériaux, les savoir-faire, Jérémy Gobé prolonge les histoires et révèle la beauté d’éléments délaissés.

À ces objets ou techniques industrielles destinés à l’abandon, l’artiste insuffle un élan vital. Par le volume, le dessin, la vidéo, il créé des œuvres hybrides et organiques, aux formes proliférantes et sinueuses, suscitant de nouveau l’intérêt, le regard.

Jérémy Gobé assemble et métamorphose, matériaux textiles et fauteuils abandonnés, oursins et laine tricotée…, dessine et filme quand il n’intervient pas directement sur la matière, afin de poursuivre le processus et porter sa vision esthétique, poétique et politique.

Pour l’exposition Chandail, l’artiste présente des œuvres issues de Le propre de l’homme et de Corail restauration. L’œuvre textile monumentale La liberté guidant la laine envahira la salle Mauron, tandis qu’une création vidéo inédite sera projetée dans les caves de l’abbaye.

EvaTaulois

L’exposition Le hasard matériel est proposée dans le cadre d’un partenariat entre le Frac des Pays de la Loire et la commune de Mauges-sur-Loire. L’Abbaye mauriste de Saint-Florent le Vieil, ancien ensemble monastique devenu lieu d’exposition accueille les productions de deux artistes : Eva Taulois et Irma Kalt, qui présentent chacune une sélection d’œuvres récentes. La production des deux artistes circule à travers les médiums (peinture, dessin, installation), et télescope des gestes qui tendent un fil entre le traditionnel et le contemporain. Les deux artistes cultivent un même intérêt pour les arts décoratifs et ses techniques.

En réunissant les œuvres d’Eva Taulois et Irma Kalt, l’exposition Le hasard matériel fait advenir peinture, ligne, forme et couleur dans l’espace, re-dessinant ainsi les volumes de l’architecture majestueuse de l’abbaye mauriste de Saint-Florent-le-Vieil.

En_marchant_en_dessinant_Pierre_Alexandre_Remy

Invité par le département du Maine et Loire en résidence à Mauges-sur-Loire, Pierre-Alexandre Rémy a développé une série issue du tracé de promenades, relevées sur la carte IGN au 1/25000, qu’il a effectué sur la commune et autour de la Loire.

De ces promenades sont nées des dessins dont certains ont servi à réaliser de petites sculptures en acier. L’artiste présentera également des œuvres à grande échelle, en intérieur comme en extérieur.

A l’instar de l’écrivain géographe Julien Gracq, dont l’esprit est ici palpable, Pierre-Alexandre Rémy cherche à interpréter le paysage alentour. Ainsi, un mouvement pendulaire s’effectue entre le site, sa représentation cartographique et l’expérience physique de celui-ci par la marche pour aboutir à la réalisation d’une sculpture, portrait de ce paysage éprouvé.

exposition Ex Corpore ©D.Drouet

Ex Corpore réunit des oeuvres de l’artiste Florent Lamouroux qui questionne la représentation de « l’Autre » par le biais de sa propre identité et de son propre corps. Son travail prend forme à travers des sculptures, installations, photographies et vidéos dans lesquelles il se met en scène dans des costumes de plastique, rejouant les rôles archétypaux de la condition humaine, son corps étant à la fois son outil, la matrice de ses oeuvres ou le support de ses créations.

Exposition Paysages croisés ©D.Drouet

L’exposition Paysages croisés réunit deux artistes plasticiennes, Élise Peroi et Brankica Zilovic, qui interrogent notre vision du monde contemporain.  Au cœur de chacune de leur démarche artistique : le fil.  Tissé, brodé, épinglé, entrelacé, organique ou politique, léger ou tumultueux, le fil est ici un révélateur de nos préoccupations individuelles plongées dans une trame universelle.

Exposition Mémoires enfouies ©D.Drouet

Mémoires enfouies présente un ensemble de travaux du peintre Yves Picquet, né en 1942 à Coutances. D’une œuvre construite par séries, on découvrira les trois dernières, qui se sont succédées ces quinze dernières années : Ar bili (2003-2011), Hors Traces (2012-2014) et la série en cours, Plis/Replis (2015-). L’unité de chaque série repose sur une même logique : un protocole non pas décidé par avance mais élaboré progressivement par le peintre.

Exposition Lignes d'une vie ®D.Drouet

Sophie Bouchet s’inspire-t-elle de la philosophie de Gilles Deleuze et Félix Guattari qui opposait la racine unique, celle qui tue autour d’elle, au rhizome, qui s’étend à la rencontre d’autres racines ?

Quoi qu’il en soit, son exposition  Lignes d’une Vie explore la notion d’appartenance à travers les objets « réseau-rhizome » / « racine » et pose la question de l’individualité et de la relation à l’autre.

Basées sur des événements personnels, ses créations, qu’elles soient sous forme de volume, de dessin, de vidéo en stop motion, portent un message universel que tout un chacun peut s’approprier et auquel il peut même être invité à participer.

Contact

Abbaye mauriste
Rue Charles de Renéville
Saint-Florent-le-Vieil
49410 MAUGES-SUR-LOIRE

02 85 29 03 47

Partager sur